La Charte Ethique du Lopin

Article 1 – Principes éthiques fondamentaux

Nous adoptons une démarche protectrice du vivant, qu’il soit végétal, animal et humain. Nous souhaitons prendre soin de la Terre et de tous ses habitants. Nous sommes de passage et souhaitons léguer aux générations futures une Terre en meilleur état que celui dans lequel nous l’avons trouvée.

Article 2 – Principes fonctionnels

Les membres de l’Association, dans la préparation, la mise en œuvre et l’évaluation de l’ensemble des activités de l’association, se donnent pour objectif de mettre en œuvre les principes suivants :

  • rechercher la sobriété dans l’usage de toutes les ressources que nous utiliserons,
  • favoriser la création et l’utilisation de ressources naturelles renouvelables,
  • réduire les impacts nocifs pour l’environnement (déchets, nuisances et pollutions de toutes sortes),
  • mettre en place des solutions lentes et à petite échelle et ainsi réduire les besoins en déplacement et transport,
  • défendre la biodiversité,
  • réagir de façon créative et humble aux défis et aux changements.

Article 3 – Valeurs

L’écoute, le respect, l’entraide, le partage et la bienveillance sont des valeurs cardinales.

Nous recherchons un état d’esprit ouvert à la discussion, souple et harmonieux.

Le mode de prise de décision choisi fait appel à la capacité de chacun d’entendre et de prendre en compte les avis des co-décisionnaires et de ne pas s’arc-bouter sur son idée, le but étant d’évoluer ensemble et de produire des synergies.

Article 4 – Parité femmes-hommes et démarche non-genrée

Le sexisme est l’une des extensions d’un système aliénant les libertés de chacun.

L’Association met activement en œuvre dans son fonctionnement interne le principe de la parité femmes-hommes, et s’engage dans une démarche non-genrée.

Article 5 – Initiatives et responsabilités

L’association encourage les prises d’initiatives et de responsabilités par les adhérent-e-s.

Chaque engagement pris vis-à-vis des autres se doit d’être sérieux et concret.

Article 6 – Outils

L’association favorise la mise en œuvre des outils développant l’intelligence collective, la communication non-violente et la co-création.

Article 7 – Partage des connaissances et formation interne

Une attention particulière est portée à l’échange d’informations et de savoirs entre les membres et avec le public ainsi qu’à valoriser et développer les compétences de chacun.

Les initiatives individuelles et collectives d’acquisition de savoirs sont encouragées. Chacun est responsable de sa propre démarche d’apprentissage et de celle des autres membres de l’association.

Article 8 – « Personne n’est parfait » !

Les membres sont invités à considérer avec bienveillance les erreurs et maladresses commises au sein de l’Association, afin de les considérer comme des moyens de prises de conscience et d’évolution.

Nous sommes tous faits de convictions et de contradictions : le processus d’amélioration personnel et collectif doit se faire dans l’acceptation des défauts de chacun et dans la volonté de tendre vers les valeurs présentées dans la présente Charte.

Article 9 – Amélioration continue du fonctionnement interne

Les retours critiques sur le fonctionnement interne de l’association, si entrepris dans une démarche constructive de contre-proposition, sont encouragés.

Les statuts, le règlement intérieur et la présente charte sont susceptibles d’être modifiés si le collectif le juge nécessaire.

Article 10 – Spiritualité et Laïcité

Chacun est libre de croire ou de ne pas croire, tant qu’il respecte la croyance de l’autre et ne fait pas prosélytisme de la sienne propre. La laïcité est aussi bien une démarche qu’un objectif à atteindre.

Toute spiritualité compatible avec les articles précédents de la Charte sera perçue avec bienveillance.